L'asbl Sering réalise des projets de longue durée (productions), projets en collaboration ou pour compte d'autres organisations (co-productions), ègalement au niveau international, et de projets de courte durée qui donnent lieu à des présentations. Vous pouvez choisir dans ce petit pour retrouver une production passée :

Archive
Parkgangers (13-03-2004)

Durant une canicule, le parc de la ville est envahi par des Anversois enquête d'un peu de fraîcheur. Sur une pelouse bien trop petite se trouve une collection très variée. Des conversations bizarres et des situations absurdes se développent. Parce que même s'ils sont si différents les uns des autres, tous ces visiteurs ont une chose en commun: tous veulent l'attention... l'admiration... le monde à leurs pieds.

Vogels voor de kat (14-11-2003)

Cinq soeurs entre 60 et 83 ans se rencontrent pour la première fois depuis longtemps. Mais le passé les hante. Surtout les plus jeunes soeurs se laissent perturber par des événements passés mal digérés.

Op Drift (novembre 2002)

À cause d'une "erreur humaine" un train se retrouve sur une voie sans issue. Sur un terrain vague au bord de la métropole, les voyageurs laissés pour compte confrontent une troupe de nomades contemporains qui survivent grâce à des performances de rue, le braconnage et du genièvre qu'ils distillent eux-mêmes.

Licht Ontvlambaar (mars 2002)

"Hautement inflammable" traite des règles et lois de la vie. Six jeunes d'origines diverses jouent, chantent en font de la musique avec des instruments pour la plupart construits de matériaux recyclés.
"Hautement inflammable" chante les louanges de l'enfance perdue, du rebelle éternel qui somnole dans chacun de nous et des désirs réprimés.

Tijdrovers (novembre 2001)

Trois acteurs professionnels présentent avec 20 concitoyens de 7 à 81 ans une spectacle pour toute la famille à propos du "temps".

Oemmi (29-09-2001)

Cinq jeunes acteurs, pour la plupart desquels c'est la première expérience sur scène, vous emportent au Maroc d'avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Ce n'est pas seulement une période dans laquelle la culture occidentale commence à se faire sentir dans le pays, mais aussi le moment où les femmes, dans tous les coins du monde, commencent à s'organiser, ce qui fait de la lutte pour leur émancipation un fait irréversible.

Pad van Dromen (8-10-1999)

Dans cette production il s'agit des rêves et frustrations des habitants d'un quartier multiculturel.
17 personnes, jeunes et vieilles, avec ou sans travail, des professionnels et des amateurs, de nouveaux Belges et des Belges par naissance. Ensembles, ils ont chanté, raconté, improvisé. De cela est né un portrait de quartier tragi-comique avec des petits égos au coeur grand... réunis par le hasard.

Krant en Fantastisch (février 1999)

Que la vie d'un journal ne marche pas toujours sur des roses, le journal du 12 décembre s'en rend compte quand il perd une page dans une tempête féroce. Par ce trou, un être apparaît qui s'appelle Fantastique et qui peut regarder dans toutes les directions à la fois.

Bron (1997)

Malgré des différences au niveau social et culturel, beaucoup d'adolescents se posent les mêmes questions existentielles.
Cinq acteurs et un musicien traduisent en son et parole la recherche du "sens de l'existence".

Sering en Vlag (décembre 1995)

Toute cette histoire est une merveilleuse métaphore pour l'histoire sociale du siècle précédant: la disparition de la vie rurale et la migration vers les grandes métropoles.
Cette production été jouée par 50 personnes (le plus jeune 7, le plus agé 72 ans) a connu sa première au Théâtre Bourla et était le point de départ de l'atelier social-artistique Sering.

1 2 3 4